Yin Yang Tilt

La vraie signification du YinYang (Taiji)

La vraie signification du YinYang ? Pourquoi dire cela ? Parce que ce symbole est devenu avec le temps une simple décoration, que l’on retrouve utilisé à toutes les sauces, n’importe comment.

Dans un deuxième article, nous verrons comment ce symbole ne peut-être dessiné que dans un sens précis (contrairement à ce que l’on voit partout) Mais avant cela, il faut déjà comprendre la vraie signification du YinYang.

(Extrait adapté du Livre « Je Choisis de Guérir » de Fabien Malgrand)

Le symbole du yinyang se nomme Taiji en chinois et veut dire : « clef de voute de l’univers ». En voici la vraie signification…

Souvent traduit par « faîte suprême », il représente dans le Taoïsme* le fondement originel de l’univers

(*le taoïsme nous vient du réel ou supposé Lao Zi, est un des trois piliers de la philosophie chinoise avec le confucianisme et le bouddhisme.)

C’est à dire sorte de vérité absolue symbolisant le fonctionnement même de toute chose. Pour moi, ce symbole est un véritable maître, qui peut nous enseigner durant toute notre vie, quelles que soient les situations, pour peu que nous en ayons vraiment compris les secrets. C’est, croyez-moi, un des plus grands alliés de notre auto-guérison !

Donc, prenons quelques instants pour en poser les bases et révéler la signification du YinYang.

D’autant que, comme nous allons le voir, il est le plus souvent totalement incompris.

Le Taoïsme trouve son origine avec le Tao Te King, un texte
attribué à Lao Zi.

C’est une voie de sagesse qui se fonde sur l’existence d’un principe absolu à l’origine de tout : le Tao, l’Unité, « la Mère du monde ». C’est la force fondamentale qui engendre tout ce qui existe. C’est l’essence même de la réalité qui par nature ne peut être exprimée par la parole.

La parole créant une séparation qu’il ne peut y avoir dans ce cas puisqu’on parle de l’Unité. On retrouve justement cette idée de ne pas nommer Dieu dans de nombreuses religions.

Le Taoïsme ne personnifie pas un dieu à l’extérieur de nous mais
considère le Tao comme le principe même de l’unité et de l’absolu.

Le grand tout qui nous a créés, qui nous habite nécessairement et qui
nous englobe aussi.

La physique quantique a mis en évidence que la matière, et donc l’univers, est essentiellement du vide. Ce livre est essentiellement du vide. Cette Terre sur laquelle nous nous tenons est essentiellement du vide. Mais plus que ce vide, il existe une information qui relie puissamment le noyau de l’atome qui nous compose à ses contours. Nous nommons souvent cette information invisible « énergie ».

C’est le Tao des taoïstes.
C’est à partir de là que nous allons redécouvrir le véritable sens oublié de ce symbole qu’est le Taiji. S’il est donc passionnant de comprendre la signification du YinYang, il est intéressant de noter qu’on le retrouve aussi dans les cultures celtiques et romaines, ainsi que des équivalents dans d’autres cultures, comme je l’ai découvert chez les pré-incas.

Puisqu’ils avaient compris qu’il existait un monde invisible à l’origine de toute chose, les peintres taoïstes commençaient par peindre un disque complètement noir, pour montrer que tout d’abord existe seulement le Tao : l’absolu, le mystère, le non manifesté, l’unité.

YinYang expliqué

Puis, avec de la peinture blanche, ils dessinaient, en montant, un élan blanc représentant au contraire le manifesté. Une forme blanche partant du point le plus bas du cercle pour signifier une naissance puis une croissance. Tout en prenant soin de ne pas tout recouvrir et de laisser un rond noir apparaître à l’intérieur du blanc.

Cela signifie que même au cœur du monde manifesté, il existe toujours un lien avec le Tao, et que c’est une sorte d’illusion, de voile au-dessus de la grande matrice.

apparition du Yang

Enfin ils laissaient tomber une goutte de blanc sur le disque noir pour montrer qu’au cœur du grand mystère existe le germe de la manifestation.

signification du yin

De cette création, de cette manifestation, est né le symbole de deux principes semblant opposés, mais qui sont réunis dans un tout unique : le yin et le yang. Pour dire vrai, le « et » est de trop. Yin « et » yang ne se dit pas. Mais yin yang sans le « et », car l’un ne peut exister sans l’autre : ils sont indissociables.

comprehension du yinyang

Le yin représente le non manifesté, l’Unité, le mystère, ce qui n’a donc pas été manifesté. Ainsi est-il noir comme la nuit.

Le yang représente le manifesté, le visible, la lumière. Il est donc blanc comme
le jour.

En réalité, ce symbole décrit simplement deux principes nous permettant de comparer les choses. Il ne définit pas ce qui est yin ou yang. Il ne sert pas à définir les choses, ce qui est la première incompréhension courante de ce symbole, mais à les comparer. Il sert à l’analogie. Il met en exergue simplement deux principes qui s’opposent, s’encouragent, se contiennent et s’équilibrent dans un tout indissociable et harmonieux.

Ainsi nous ne pouvons pas dire que le yin est la femme, la nuit, le mal ou la lune. Ni que le yang est l’homme, le jour, le bien ou le soleil, comme nous pouvons le voir dans tant de livres.

Mais puisque le yin représente le principe non manifesté et invisible, nous
pourrons nous en servir pour comparer le principe féminin (sexe qui accueille et qui est caché) au principe masculin (sexe qui donne et qui se manifeste). Donc, en réalité nous pouvons seulement dire : la femme est yin par rapport à l’homme qui est yang, par comparaison.

Mais un homme peut être yin, donc secret, réceptif, par rapport à un autre homme plus yang, plus visible et actif. Et ainsi de suite. Ou encore : une nuit étoilée et éclairée par la lune est une nuit yang par rapport à une nuit nuageuse, sans aucune lumière dans le ciel, qui sera donc plus yin. Retenez bien : si je dis que quelque chose est yin ou yang, je sous-entends forcément « par rapport à autre chose », mais non comme un fait en soi.

De plus, le Taiji, avec les petits ronds noir et blanc, nous rappelle bien que rien n’est totalement Yang et rien n’est totalement yin. Ce ne sont donc pas des valeurs ou des énergies, mais bien des éléments servant à la comparaison. Il sert à développer, guider notre intelligence analogique et non à définir quoi que ce soit.

Comme un véritable couteau suisse de la conscience, extrêmement didactique, il va nous permettre de comprendre toutes les situations de notre vie, y compris les maladies et la santé.

Il nous aidera aussi bien à saisir les différences entre la personnalité et l’âme, entre le développement personnel et la spiritualité, entre les différents types de médecine et de thérapies, et nous permettra de définir les grandes lois de la santé et du rétablissement de la santé.

Nous approfondirons la signification du YinYang plus tard. (Dans d’autres articles !)

Ce Symbole est le fondement de la TILT (Tao Integrative Life therapy), la base primordiale autour de laquelle tout s’organise pour ensuite en créer une thérapie et une vision de la vie si efficace.

2 réflexions sur “La vraie signification du YinYang (Taiji)”

  1. Hello Fabien,
    Ton explication est limpide. Exactement comme cette première fois où tu nous l’a exposée dans ce petit resto à Arequipa au Pérou … un souvenir inoubliable pour moi.
    Je suis impatient de lire ton livre 🙂
    Chaleureusement,
    Alain

    1. Merci Alain ! Oui je m’en rappelle effectivement !
      C’est fou comment ce yinyang explique tout et peu animer de nombreuses conversations, mème à l’autre bout du monde 😉

      A bientôt j’espère.

      Fabien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *